5 outils pour trouver du travail avec Facebook

Si vous êtes à la recherche d'un nouvel emploi ou que vous souhaitez élargir votre réseau professionnel, Facebook est un endroit prometteur pour commencer. Voici un zoom sur 5 applications qui vous permettront de chercher et de trouver de nouvelles opportunités professionnelles.

Article de Véronique Arène avec IDG NS


lemondeinformatique Edition du 08/03/2013

Souhaitez-vous utiliser Facebook pour trouver un emploi? Selon l'enquête 2012 Social Job Seeker Survey réalisée par  le site de recrutement américain Jobvite, le site de Mark Zuckerberg est en train de devenir un réseau social de premier plan pour rechercher un job. Mais  les personnes en recherche d'emploi ne sont pas les seuls à se tourner vers les médias sociaux. Les recruteurs s'y intéressent aussi. Selon cette étude, 86% des recruteurs disent rechercher des profils liés aux médias sociaux comme candidats potentiels. Ce phénomène n'est pas étonnant. Grâce au moteur Graph Search qui a été annoncé en janvier dernie r par Facebook  et qui se déploie progressivement auprès de tous ses membres, il est plus facile pour les recruteurs de trouver chaussure à leur pied. Une recherche rapide sur les « personnes qui s'intéressent à  Java et  vivent à San Francisco » renvoie vers plus de 1 000 résultats. En outre, le réseau social met à la disposition des utilisateurs diverses applications destinées à faciliter la recherche d'emploi.

1. BranchOut


Lancée en 2010, BranchOut, qui revendique plus de 30 millions de membres, permet de communiquer sur le plan professionnel et de  profiter d'opportunités d'emploi. Similaire à la Timeline de Facebook, l'app propose une « Timeline professionnelle »  qui comporte des photos, actualités et mises à jour pour créer des récits sur « qui nous sommes au travail »  Ainsi, les collaborateurs peuvent donner vie à leur carrière en mettant en valeur les moments professionnels qui les définissent.

En plus de la connexion professionnelle avec des « amis », l'application donne la possibilité de télécharger la copie d'un  CV, de trouver les personnes qu'il faut suivre, de découvrir des contenus partagés par d'autres, de mettre en valeur ses compétences, et d'envoyer ou de recevoir des messages. BranchOut existe aussi en version mobile téléchargeable à partir du   Facebook App Center.

2. BeKnown


BeKnown va chercher dans la base de données d'offres d'emploi Monster et donne un aperçu sur  la façon dont vous êtes connectés à des entreprises ayant des postes vacants, via vos « amis ». L'application remplit votre profil professionnel avec les informations de base publiées sur Facebook pour vous aider à démarrer. Vous pouvez ajouter d'autres éléments pour réaliser une URL BeKnown personnalisée et demander à vos collègues et camarades de classe de mettre vos succès professionnels en valeur. Vous pouvez également gagner des badges qui caractériseront votre profil en le complétant ou en vous connectant à de nouvelles personnes.

En plus des sites d'offres d'emplois, vous pouvez rechercher les personnes que vous connaissez peut-être et avec lesquelles vous souhaitez entrer en contact sur le plan professionnel (votre activité sur BeKnown n'est pas diffusée sur Facebook), envoyer et recevoir des messages. Pour vous aider à étendre votre réseau BeKnown, l'app fait apparaître des collègues passés et actuels, en se basant sur leur lieu de travail ou leur ancien établissement scolaire. Contrairement à BranchOut, BeKnown se charge dans Facebook, ainsi vous n'êtes pas acheminé vers un site externe.

3. Identified

Identified est une application de recrutement communautaire qui utilise des données professionnelles à partir de Facebook pour produire une note d'une valeur numérique de 1 à 100. Celle-ci est attribuée à vous-même, votre employeur ou votre établissement scolaire. Ce score peut également être associé à des caractéristiques telles que la qualité de l'environnement de votre lieu de travail, par exemple. Pour plus d'informations vous pouvez ajouter à votre formation, vos antécédents de travail et réseau professionnel, et votre score augmentera.

4. Jobvite

Jobvite permet aux utilisateurs de trouver, orienter et adapter les offres d'emplois en fonction de leurs amis. L'app donne aux membres la possibilité de se connecter, de postuler à des emplois au sein de Facebook et de voir leur statut durant le processus d'embauche, et ce,  à tout moment. Cela crée « une relation positive et transparente pour les entreprises et les candidats», affirme le site de Mark Zuckerberg.

Vous pouvez rechercher des offres d'emploi  en vous appuyant sur des mots clés et des localisations. Les résultats listent le nom de la société, le poste, la date ou l'offre a été publiée et la personne qui, au sein de votre réseau, est connectés à l'entreprise. Jobvite vous renvoie  également vers l'emploi pour lequel vous êtes qualifié en se reportant au parcours professionnel qui figure sur votre profil Facebook. Toutes vos actions Jobvite sont privées. Ni votre employeur ni vos amis ne peuvent visualité l'activité de cette application, sauf si vous d'accord.

5. Des partenariats pour l'emploi

En novembre, un partenariat a été noué entre Facebook, le Ministère américain du Travail, et différentes associations d'employeurs en vue de produire un outil destiné à trouver et partager des offres d'emploi. On attend toujours de type de partenariat avec Pôle emploi.

Cette application permet de restreindre le type d'emploi que vous cherchez par mot clé, catégorie, sous-catégorie et lieu. En cliquant sur les intitulés de postes, on obtient un rapide aperçu des spécificités du job, comme son lieu et l'équipe dont il est constitué. Un bouton renvoie également  vers le site du recruteur pour davantage de détails.

A chaque résultat de recherche, des « J'aime» permettent de savoir combien de personnes ont aimé le poste.  L'app inclut également un bouton d'envoi qui vous permet de partager la liste des offres d'emploi avec un ami sur Facebook ou de l'envoyer sur l'adresse électronique de quelqu'un.

Rédigé par Paul Bisgambiglia le Lundi 11 Mars 2013 à 12:09 | Lu 700 fois