L'éditeur d'Ubuntu veut rendre sa distribution plus conviviale

Rendre Linux plus attractif et plus simple à utiliser pour le commun des mortels : tel est le but de Canonical, éditeur de la Ubuntu. L'entreprise recrute des développeurs qui travailleront sur les interfaces, en s'efforçant d'homogénéiser l'existant.


L'éditeur d'Ubuntu veut rendre sa distribution plus conviviale
Vincent Birebent, publié le 15 septembre 2008

« Société spécialisée dans les systèmes d'exploitation libres cherche développeur orienté interface utilisateurs ». Voici l'esprit des annonces que passe, en ce moment, Canonical, éditeur de la distribution Linux Ubuntu. La société recrute ainsi des développeurs spécialisés dans les environnements graphiques Gnome et KDE ou dans le langage graphique OpenGL.

Son but est de proposer aux utilisateurs des interfaces plus simples et plus conviviales pour les distributions Linux sur PC. Mark Shuttleworth, P-DG de Canonical et créateur du projet Ubuntu, souhaite que les distributions gratuites offrent « une expérience utilisateur semblable à celle qu'offrent les produits Apple, d'ici deux ans ». Un programme ambitieux, d'autant que la simplicité opératoire n'a jamais été une véritable priorité pour beaucoup de développeurs dans le monde de l'open source, avec des utilisateurs majoritairement professionnels.

Simplifier par l'uniformisation

Cette simplicité doit passer par l'uniformisations des différents objets, routines et programmes utilisés dans les différentes distributions Linux. Car pour Mark Shuttleworth, paradoxalement, c'est la diversité du monde open source qui est la cause de ce manque de convivialité dans de nombreuses distributions.

Reste que ce mouvement d'homogénéisation n'est pas sans faire grincer des dents au sein de la communauté open source. Certains, comme Mark Taylor, fondateur du consortium OSC (Open Source Consortium), doutent « de la nécessité d'avoir un bureau unique, qui prendrait le pas sur tous les autres ». Et de mettre en garde contre une trop grande rigidité, contraire à l'esprit même des logiciels libres.

Par Vincent Birebent, ZDNet France

Rédigé par paul-antoine le Lundi 15 Septembre 2008 à 15:39 | Lu 1073 fois