Les meilleurs logiciels pour Linux

Si vous n'avez pas encore essayé Linux, cette sélection de logiciels utiles et malins va vous donner envie de le faire !


Les meilleurs logiciels pour Linux
Pierre Maslo, Micro Hebdo (n° 532), le 04/07/2008

Les meilleurs logiciels pour Linux

Pris en sandwich entre Mac OS et Linux, égratigné par le semi-échec de Vista, Windows n'en demeure pas moins le système d'exploitation de référence.
Cela étant, rien n'empêche d'aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte. Et, de fait, vous êtes de plus en plus nombreux à manifester votre intérêt pour quelque chose de différent. A plus forte raison quand c'est gratuit et qu'on peut l'installer en plus de Windows, sans rien sacrifier de ce dernier.

Augmenter les capacités de Linux

Linux répond parfaitement à ces critères, et notamment sa variante Ubuntu, dont nous parlons depuis quelque temps de manière régulière dans les pages de Micro Hebdo.
Pour la partie installation, n'hésitez pas d'ailleurs à vous référer au numéro 522 de Micro Hebdo, ou rendez vous directement sur le site pour télécharger Ubuntu 8.04 « Hardy Heron », qui est la dernière version disponible.
Installer le système d'exploitation, c'est bien. S'en servir, c'est mieux. Pour ce qui est de naviguer sur le Web, de s'occuper de son courrier ou de faire un peu de bureautique, tout est déjà prêt à fonctionner lorsque vous démarrez Ubuntu pour la première fois. Pour aller plus loin et profiter des logiciels supplémentaires que nous avons sélectionnés en raison de leur utilité, ou même de n'importe quel autre logiciel conçu pour Ubuntu, vous devrez connaître l'une des méthodes d'installation que nous décrivons ci-contre. Elles sont assez différentes de ce qui se fait sur Windows, mais elles n'ont rien de compliqué...

Paquet, dépôt... qu'est-ce que c'est ?

Linux, système d'exploitation obscur pour bricoleurs, c'est maintenant de l'histoire ancienne. Avec les distributions - cette expression typiquement « linuxienne » signifie versions - modernes de Linux, comme Ubuntu, il est très facile d'installer et de désinstaller des logiciels. Les amateurs de jargon diront d'ailleurs « paquet » au lieu de logiciel, le paquet étant l'équivalent sur Linux de l'installeur avec Windows, c'est-à-dire le fichier que l'on télécharge et qui se charge d'installer le logiciel, le pilote ou tout autre élément dont vous avez besoin.
Et contrairement à ce qui se passe avec Windows, les paquets sont tous rassemblés à un même endroit sur Internet. Cet endroit, on l'appelle tout simplement un dépôt.

Comment les installer facilement

Méthode 1 : Via le menu Ajouter/supprimer

La solution la plus simple pour installer un logiciel - avec Linux, il y a toujours plusieurs façons de faire - c'est de cliquer sur Ajouter/supprimer dans le menu Applications :
Dans la colonne de gauche de la fenêtre qui s'affiche alors, figurent les grandes catégories de logiciels : bureautique, Internet, etc. Il suffit de sélectionner l'une de ces rubriques pour obtenir la liste des programmes dans le volet de droite. On peut tout autant effectuer une recherche par mot-clé dans la zone Rechercher, située dans la partie haute de la fenêtre.

Méthode 2 : Via Synaptic

Voici une autre façon de faire destinée peut-être davantage aux utilisateurs avertis... Rappelez-vous que les paquets attendent gentiment dans leur dépôt qu'on les télécharge quand on a besoin d'eux. Pour cela, vous pouvez également choisir l'utilitaire - déjà installé - qui s'appelle Synaptic.
Ce gestionnaire de paquets est particulièrement bien conçu. Il se charge d'aller voir tout seul dans les dépôts, à chaque démarrage d'Ubuntu, s'il existe de nouveaux paquets pour faire une mise à jour de votre système :
De plus, il est capable de savoir si l'installation d'un logiciel n'exige pas d'avoir installé au préalable un pilote, une bibliothèque, une police ou même un autre logiciel. Ainsi, nul besoin de fouiller partout ou de lire des tonnes de documentation, Synaptic s'occupe de tout rapatrier sur votre poste et d'installer le nécessaire.
On trouve Synaptic en cliquant dans la barre de menus, en haut du Bureau, sur Système puis en sélectionnant Administration puis Gestionnaire de paquets Synaptic. La présentation est voisine de celle d' Ajouter/supprimer. Après avoir fait une recherche sur le nom du logiciel à installer, il faut cocher sa case et cliquer sur Appliquer.

Méthode 3 : Depuis Firefox

Bien que tout cela fonctionne très bien, les concepteurs d'Ubuntu ont, depuis peu, pris conscience que les habitués de Windows pourraient être réfractaires au système de dépôt et de paquets. Ils ont donc mis au point une méthode supplémentaire, un peu plus directe : sur certains sites, pour installer un logiciel, il suffit ainsi de cliquer sur un lien pour que toute la procédure de téléchargement et d'installation se lance automatiquement :
Facile ! Oui, mais ces liens d'un genre particulier ne sont pas encore très répandus, d'où l'intérêt de savoir tout de même se servir de Synaptic.

Méthode 4 : Façon Windows

Vous devrez parfois télécharger des logiciels et les installer exactement comme avec Windows s'ils ne sont pas disponibles dans le dépôt - sinon, vous recevrez parfois ce message d'alerte - et donc inaccessibles par Ajouter/supprimer ou Synaptic. Cliquez alors sur le lien qui vous est proposé, ce qui lance le téléchargement du fichier d'installation. Lequel doit impérativement être conçu pour votre distribution (votre version de Linux). Pour Ubuntu, ces fichiers doivent avoir pour suffixe.deb. Faites un double-clic sur le fichier téléchargé.
Ce qui lance l'Installateur de paquets. Puis cliquez sur Installer le paquet.

Téléphoner - Skype 2.0.0 : téléphonez avec votre PC

Précurseur et toujours incontournable de la téléphonie gratuite de PC à PC, Skype permet d'appeler aussi les lignes fixes ou les mobiles à des tarifs alléchants (moins de 2 centimes d'euro vers les destinations les plus courantes).
Au-delà du PC, Skype s'est étendu non seulement au Mac, mais aussi à Windows Mobile, à la console de jeu PSP, et aux nouveaux mini portables. Vous pourrez donc joindre gratuitement vos correspondants même s'ils sont en déplacement, ou à partir de votre propre appareil mobile si vous, ou la personne que vous souhaitez joindre, disposez d'une connexion sans fil à Internet. Skype assure aussi la visioconférence pour peu que votre appareil soit équipé d'une Webcam.
A installer avec la méthode 4

Bavarder - aMSN 0.97 : chatez sur Windows Live Messenger

Vous avez vos petites habitudes sur MSN (officiellement Windows Live Messenger) et entendez bien continuer à chater avec vos amis, une fois passé à Linux. Sauf que MSN n'existe pas sur Linux. Avec Ubuntu, est installée en standard une messagerie instantanée nommée Pidgin, qui convient bien pour bavarder et, de surcroît, qui fonctionne en même temps avec AIM/iChat, Google Talk et d'autres messageries... mais seulement en mode texte. Pas moyen d'utiliser sa Webcam pour une visioconférence. Et puis, vous en avez assez de ces bandeaux de pub qui viennent polluer vos conversations en permanence ! Vous n'avez pas le choix : installez aMSN. Il s'agit d'un logiciel très proche de MSN, les pubs en moins, et qui sait gérer une Webcam. Toutes les autres fonctions sont aussi présentes : émoticônes, transfert de fichiers, etc. Attention tout de même : la visioconférence est capricieuse si le pare-feu de votre routeur ou de votre box est activé.
A installer avec la méthode 2

Regarder un film - VLC : lisez toutes vos vidéos

On ne présente plus VLC, la moulinette universelle à vidéos, ce logiciel capable de lire les formats de fichiers les plus exotiques. Par exemple, si vous avez une Freebox HD avec disque dur et que vous enregistrez des émissions, vous pourrez les lire telles quelles sur votre PC, après les avoir rapatriées sur une clé USB.
Fichiers les plus exotiques et, bien sûr, les plus courants aussi : Mpeg-2, DivX, Mpeg-4, etc. Il se contente de ressources modiques, si bien que même si vous avez installé Ubuntu sur un PC un peu ancien, vos vidéos seront lues sans saccades. De même, nul besoin de télécharger des codecs, ces modules de compression et de décompression obligatoires pour lire les principaux formats de films dans Windows : VLC se débrouille sans eux. Le seul reproche à lui faire concerne son interface un peu austère et ses menus de réglage très complexes.
A installer avec la méthode 2

Rechercher un document - Beagle Search 0.3.3 : indexez tous vos fichiers

Equivalent de Copernic Desktop Search ou de Google Desktop Search, Beagle sert à retrouver rapidement un fichier sur son disque dur. Il peut s'agir de documents très divers, notamment de courriels, de textes réalisés avec OpenOffice Writer, d'images, d'applications, etc. Une fois installé, Beagle commence en tâche de fond son travail d'indexation, ce qui fait que lorsque vous recherchez un fichier en saisissant un mot, il lui est inutile de scruter le disque dur de fond en comble pour obtenir une réponse : il l'a déjà et vous la livre en une fraction de seconde. Après avoir installé Beagle, le redémarrage du système constitue la meilleure façon de lancer cet utilitaire, dont la présence peut être indiquée par l'apparition d'une icône dans la barre de notification. Un simple clic sur cette icône ouvre une fenêtre de recherche.
A installer avec la méthode 2

Suivre son courrier - Evolution 2.22 : votre bureau de poste

Si vous êtes habitué à Outlook Express sur XP, Windows Mail sur Vista ou Thunderbird sur les deux systèmes, Ubuntu vous fera découvrir un autre logiciel de messagerie, Evolution. Un logiciel particulièrement complet puisqu'il regroupe, outre le courrier et les contacts, un calendrier, des mémos et un gestionnaire de tâches. Bref, de quoi s'organiser sérieusement sans avoir à lancer des logiciels différents. Le filtrage des pourriels (spams) est activé par défaut, charge à vous d'aider Evolution à parfaire son apprentissage, comme sur toutes les messageries récentes. Un champ spécial situé dans la barre de menus vous aidera aussi à procéder à la recherche d'un courrier archivé dont vous auriez perdu la trace. De nombreuses options utiles pour certaines situations, ou simplement astucieuses, sont également proposées. Comme l'ordre que l'on peut donner à Evolution d'oublier les mots de passe servant à relever votre courrier. Si vous devez confier votre PC temporairement à quelqu'un, cela peut s'avérer utile.
Déjà installé dans Ubuntu 8.0.4


Retoucher des images - Gimp 2.4.5 : libérez votre créativité

Ce logiciel de retouche d'images a toujours été particulièrement puissant, mais il en rebutait plus d'un, en raison de sa complexité et d'une interface utilisateur fouillis. La version installée dans Ubuntu fait maintenant jeu égal avec les standards de la retouche d'images sur Windows, comme Photoshop, dont il est d'ailleurs capable d'ouvrir les fichiers. Même si vous n'êtes pas un expert en la matière, vous aurez de temps à autre besoin de recadrer une photo, d'en équilibrer les teintes ou tout simplement de la peaufiner avant de l'imprimer. Gimp fait tout cela sans problème, même s'il faut être prêt à y passer du temps pour apprendre à s'en servir.
Déjà installé dans Ubuntu 8.0.4

Monter ses films - Kino 1.1.1 : le réalisateur, c'est vous !

Kino est considéré comme LE logiciel de montage vidéo pour débutants sur Linux. N'empêche qu'il permet tout de même, après avoir capturé une vidéo en provenance d'un caméscope, de faire des coupes, des transitions, du mixage audio puis d'exporter le fruit de votre travail sous forme de fichier Mpeg-2, Mpeg-4 ou Flash, entre autres. L'interface est particulièrement simple, avec tout ce qu'il faut pour s'en sortir : le story-board à gauche, la sélection des opérations à droite, et au centre, la fenêtre vidéo à proprement parler. L'aide intégrée est claire et bien conçue.
A installer avec la méthode 1

Jouer - Alien Arena 6.10 : tirez sur tout ce qui bouge

Pour finir, un peu de détente avec ce jeu en 3D très réussi sur le plan graphique. Car pour ce qui est du scénario, ne cherchez pas : vous êtes là pour sauver la Terre des extraterrestres.
Réalisé sur le modèle de Quake 2 dont il emprunte le moteur graphique, Alien Arena est très agréable à jouer au clavier et, bien sûr, ultraviolent. Si vous n'êtes pas fanatique du genre, vous pourrez peut-être trouver votre bonheur avec d'autres jeux, sur la page dont le lien est précisé ci-dessous.
A installer avec la méthode 3

Rédigé par paul-antoine le Samedi 12 Juillet 2008 à 09:57 | Lu 1514 fois